La joueuse de hockey olympique Hayley Wickenheiser pose avec le drapeau canadien aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, en Russie

En entrevue avec CPA Canada, Mme Wickenheiser a notamment parlé de finance et de leadership, et souligné qu’il fallait continuer de militer pour l’avancement des femmes dans la profession. (Photo de Richard Lautens/Contributor/Getty Images)

Innovation | Événements

En période de perturbations, maintenez le cap, conseille la hockeyeuse Hayley Wickenheiser

La quadruple médaillée d’or olympique a pris la parole à la conférence annuelle de FEI Canada

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

En période de perturbations, surfez sur la vague sans relâcher votre attention, conseille la hockeyeuse étoile canadienne .

« Ce n’est pas facile, mais il faut parfois suivre le mouvement pendant quelque temps, a-t-elle dit en entrevue à CPA Canada. Maintenez le cap malgré les bouleversements, jusqu’à ce que la nouvelle réalité vous apparaisse normale. »

Reconnue comme l’une des meilleures hockeyeuses du monde, la quadruple médaillée d’or olympique a prononcé une allocution au terme de la . Partenaire stratégique national de l’association, CPA Canada était un commanditaire platine de cette conférence, qui s’est tenue à Halifax (N.-É.) du 13 au 15 juin.

Mme Wickenheiser s’est adressée à quelque 400 professionnels de la finance (directeurs financiers, administrateurs, trésoriers). Elle a abordé le thème de la conférence, axé sur l’innovation et sur les tendances qui transforment le monde, les pratiques durables et l’évolution du rôle de directeur financier. 

En entrevue, Mme Wickenheiser a aussi parlé de finance et de leadership. Elle a souligné qu’il fallait continuer de militer pour l’avancement des femmes dans la profession et que, pour être de son temps, il fallait se montrer à la hauteur, épouser le changement et sortir des sentiers battus. 

« Il est important que les dirigeants en place, qu’ils soient hommes ou femmes, ouvrent des portes pour favoriser l’accession des femmes à des postes de direction », estime-t-elle. 

« Le monde de la finance évolue chaque jour, de même que notre conception de l’argent et la manière dont nous faisons nos opérations. Il faut donc avoir l’esprit agile et être prêt à s’adapter au changement. »

Mme Wickenheiser croit qu’il faut notamment promouvoir au sein du secteur l’éclosion de nouvelles idées et de nouvelles approches, quitte à remettre en question le statu quo. « D’où l’importance de la diversité. Souvent, des personnes aux points de vue différents émettent des idées nettement supérieures à une vision unilatérale. »

Depuis qu’elle a annoncé sa retraite du hockey en janvier dernier, Mme Wickenheiser, 39 ans, poursuit ses études en médecine, après avoir obtenu à 37 ans une maîtrise en sciences de l’Université de Calgary et reçu un d’Edmonton (Alberta). En outre, elle entraîne et mentore des joueurs de hockey à l’étranger. Ainsi, elle a récemment séjourné en Corée du Nord pour entraîner des équipes féminines et masculines après les Jeux d’hiver tenus en Corée du Sud. 

Par ailleurs, Mark Barrenechea, vice-président d’, et Ejaz Ghani, économiste principal à la , figuraient aussi parmi les conférenciers cette année. FEI Canada, une association professionnelle intersectorielle, compte 1 500 membres répartis dans 11 sections régionales au Canada. Elle offre à ses membres des services de conseil et de perfectionnement professionnel, ainsi que des analyses et des documents de réflexion.

À PROPOS DE PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNEL… 

Découvrez comment quatre stratégies proactives peuvent aider les employés ambitieux à faire évoluer leur carrière, et comment développer son réseau de contacts en assistant aux conférences qui se tiendront cette année.