Dwayne Johnson et Kevin Hart dans Central Intelligence

Central Intelligence met en scène Calvin Joyner (joué par Kevin Hart), devenu juricomptable, et Robbie Weirdicht (Dwayne Johnson), devenu agent de la CIA. (Photo d’Alamy)

Passe-temps | Télé/Cinéma

Dwayne Johnson sauve un comptable de l'ennui (et autres clichés jubilatoires sur la profession)

À la télé comme au cinéma, les comptables aiment faire leur numéro. Florilège de nos stéréotypes préférés.

A Facebook IconFacebook A Twitter IconTwitter A Linkedin IconLinkedin An Email IconCourriel

Pointilleux, ennuyeux, renfermés… Les clichés sur les comptables, on les connaît! Mais transposés à l’écran, ils font des personnages souvent attachants – comme si, à toute chose, malheur était bon. Voici quelques stéréotypes dont on ne se lasse pas.

Le maladroit qui fait rire

À l’écran dans : Stranger Than Fiction, Hitch, Central Intelligence
Les comptables seraient gauches dans les relations interpersonnelles? Harold Crick (campé par Will Ferrell) en sait quelque chose. Dans , cet inspecteur des impôts pour l’Internal Revenue Agency souffre d’un TOC (évidemment, il compte tout). Il vit dans sa bulle jusqu’à ce qu’un jour, il entende une voix intérieure décrire ses moindres gestes. Paniqué et bouleversé, il comprend qu’il est le personnage d’un roman en cours d’écriture et qu’il ferait mieux d’en trouver rapidement l’auteure avant qu’elle ne mette un point final à son histoire.

La comédie est plus légère. Kevin James y incarne Albert Brennaman, un homme pataud et amoureux, mais… comptable. Heureusement, il pourra compter sur Alex Hitchens (Will Smith), spécialiste de la gent féminine, pour l’aider à surmonter son handicap.

, une comédie d’action qui ne fait pas dans la dentelle, met en scène Calvin Joyner (joué par Kevin Hart). Dire que les choses ont mal tourné pour cette ancienne vedette sportive du lycée serait un euphémisme, puisqu’il est devenu juricomptable. Englué dans ce qui est censé être une vie de comptable, il reçoit la visite d’un ancien camarade dont il a pris la défense 20 ans plus tôt. Robbie Weirdicht (Dwayne Johnson), ex-obèse devenu agent de la CIA, a besoin de ses « super pouvoirs de comptable » dans le cadre de son enquête. Sortir le nez de ses livres ne sera pas une mince affaire, mais quelle rigolade. 

Anna Gunn and Bryan Cranston from 'Breaking Bad'Anna Gunn et Bryan Cranston dans la série Breaking Bad. (Photo d’Alamy)

Le drôlement malin

À l’écran dans : Ozark, Breaking Bad
Si les comptables se jouent parfois du système, c’est qu’ils sont rusés. Comment va se débrouiller Marty Byrde (joué par Jason Bateman), dans la série , pour blanchir 500 M$ US en cinq ans dans un coin perdu du Missouri pour le compte de la mafia mexicaine? Il y parviendra, mais à quel prix? Skyler White (Anna Gunn), l’épouse comptable de Walter White dans la série , le connaît, ce prix : c’est celui d’un lave-auto, qu’elle achète pour blanchir (presque au sens littéral) l’argent que retire son mari de son trafic de drogue. À noter : si elle règne en maîtresse de l’évitement fiscal, elle rappelle aussi aux téléspectateurs que son mari, aussi attachant qu’il puisse être, n’en demeure pas moins un trafiquant de drogue. Même pour les comptables, il y a des limites à ne pas franchir.

Le criminel repenti

À l’écran dans : The Shawshank Redemption, Narcos
Bien au fait des lois, le comptable a forcément plus d’un tour dans son sac. Dans le film , Andy (interprété par Tim Robbins) a été condamné à perpétuité pour le meurtre de sa femme et de l’amant de celle-ci. Incarcéré, il s’occupe des finances de la prison et aide le directeur à… recycler de l’argent. Un point commun avec Guillermo Pallomari (joué par Javier Cámara), chef comptable dans la série Narcos. Sa mission : camoufler et blanchir les milliards du cartel de Cali. Conscients que « bien mal acquis ne profite jamais », les deux feront volte-face : Andy en révélant au monde entier les méfaits du directeur; Pallomari en se réfugiant aux États-Unis, où il aidera la Drug Enforcement Agency à démanteler la bande qui l’employait. L’honneur est sauf!

Rick Moranis from the original 1984 film 'Ghostbusters'Louis Tully (joué par Rick Moranis), un des attachants personnages de Ghostbusters. (Photo d’Alamy) 

Le radin (financier ou affectif)

À l’écran dans : Ghostbusters, Orange Is The New Black, The Accountant, L’Imposteur
Que serait un palmarès sans un comptable un peu trop proche de ses sous? Vous souvenez-vous de Louis Tully, un des attachants personnages de Ghostbusters? Il invitait toujours ses clients pour pouvoir déduire les frais. La froide Linda Ferguson n’est pas mal non plus. Dans , elle gère les finances de la prison d’une main de fer afin d’obtenir une promotion. Et au rayon des handicapés émotionnels, on retrouve l’inévitable Christian Wolff (Ben Affleck) du récent , comme Jean-Christophe Lemieux, dit 253, dans .

Le redresseur de torts

À l’écran dans : The Catch, The Untouchables
C’est pourquoi bon nombre d’entre eux jouent les justiciers, à l’instar de la juricomptable Alice Vaughan (jouée par Mireille Enos), dans , qui n’aura de cesse de coincer celui qui a abusé de sa confiance pour lui dérober son argent. Un des plus connus est sans conteste Oscar Wallace, le comptable recruté par Eliot Ness dans . C’est lui qui a permis la condamnation d’Al Capone en 1931, après que la fine équipe a mis la main, justement, sur le comptable du mafieux. Un vrai combat de chiffres. D’ailleurs, savez-vous quel métier Capone a exercé autour de 1920? Je vous le donne en mille : comptable.

Le comptable impayable

À l’écran dans : The Office: The Accountants
Le comptable est tout sauf beige à l’écran, et pour continuer à rire de l’image qu’on en donne, rien de tel que . L’équipe comptable, loufoque, est à l’image de bien des milieux de travail : juste gentiment dysfonctionnelle.